" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

17 janvier 2007

Mondialisation et migrations internationales

demandeurs_d_asileLa mondialisation ne saurait être réduite à la seule circulation de biens et de capitaux. Les flux de population participent pleinement à la globalisation et peut-être en sont-ils la manifestation la plus voyante. Le Groupe d'analyse de la mondialisation, qui regroupe des experts issus de plusieurs centres de réflexion, vient de publier une note dans laquelle sont analysés les mouvements migratoires à l'oeuvre dans le monde.
Les migrants (c'est-à-dire les personnes vivant dans un pays qui n'est pas celui où elles sont nés), ne constituent pas une nouveauté. "Néanmoins, précise la note, jamais autant d'individus et de familles n'ont circulé entre les pays et les continents au point que la mobilité est devenue une des caractéristiques majeures de notre époque." Les Nations Unies estiment que le nombre de migrants dans le monde s'élève à 195 millions (dont 115 millions dans les pays développés) et représente, en données relatives, 3 % de la population mondiale.
Ces flux migratoires peuvent être distingués en plusieurs catégories : migration d'établissement (titre de résidence permanente octroyé à certains migrants), migration de travail, migration familiale (qui a représenté plus de 70 % des migrations en France entre 1999 et 2002), migration étudiante, réfugiés et demandeurs d'asile, migration illégale.
Le Groupe d'analyse migratoire souligne une tendance migratoire qui semble s'affirmer : la circulation migratoire. "Beaucoup de migrants aspirent à circuler sans souhaiter se sédentariser, et ils s'émancipent du cadre du salariat pour s'inscrire dans des activités portées par des réseaux  socio-économiques plus ou moins structurés (...) Ceux qui vivent ainsi ont souvent un statut de résident privilégié, des titres de séjour à entrées multiples ou une double nationalité."

A lire :

Sur le même thème :



Posté par altiplano à 17:27 - Démographie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire