" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

Photoshop, le logiciel préféré des dictateurs maladroits

egy

On savait que les dictateurs étaient des adeptes forcenés de la propagande. Mais ils semblent éprouver quelques difficultés avec les logiciels de retouche photographique... Les autorités nord-coréennes ont ainsi apporté plusieurs modifications grossières aux clichés réalisés lors des obsèques du Cher Leader Kim Jong-il en décembre 2011.  La comparaison entre le cliché original (Associated Press) et la photographie diffusée par l'agence officielle nord-coréenne fait apparaître une série de modifications : un grand drapeau a été ajouté sur le toit d'un bâtiment officiel, certaines personnes présentes dans le défilé ont été gommées... Bon point en revanche pour le retoucheur officiel qui a rendu le cliché plus lisible en faisant disparaître la brume qui assombrissait le cliché !

Autre plantage graphique, celui réalisé par une agence de presse iranienne qui a superposé la photographie d'un aéronef iranien sur une vue aérienne du Mont Damavand. Objectif : vanter les mérites "d'un avion de combat parmi les les plus avancés du monde" selon le président Mahmoud Ahmadinejad. Malheureusement, des experts ont rapidement détecté la supercherie : il s'agit de la photographie d'un avion cloué au sol et exposé dans un musée de Téhéran.

Mais la prime de l'audace photographique revient probablement à l'ancien président égyptien Hosni Moubarak. Ses équipes n'ont pas hésité à retoucher une photographie pourtant diffusée dans le monde entier où l'on voyait Barack Obama suivi des dirigeants palestinien, israélien, jordanien et égyptien réunis à la Maison Blanche. Sur ce cliché, Hosni Moubarak apparaissait en dernière position et isolé. Mais grâce à un coup de pinceau magique, le Raïs se retrouve en tête et au milieu de la procession !

 

Sur le même thème : 

 

Posté par altiplano à 12:29 - Stratégies d'influence - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Bonsoir,

    En ce qui concerne l'enterrement de Kim Jong Il, des personnes ont bien été effacées, mais le drapeau est bien présent sur le premier cliché. Si, si il est juste coupé par le cadre. Si vous regardez, vous vous apercevrez que les deux photos ont été prise à quelques secondes d'interval, d'ou l'absence du drapeau...

    Posté par Caligula, 08 mars 2013 à 21:58

Poster un commentaire