" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

21 juin 2010

La guerre des ondes reprend entre la Corée du Nord et la Corée du Sud

La Corée du Nord est l'un des derniers pays du monde où la guerre de l'information ne passe pas par Internet. Pour cause : il est quasiment impossible de trouver un ordinateur dans le pays du Cher Leader si l'on appartient pas à la nomenklatura. C'est donc par la radio que la Corée du Sud lance ses actions de propagande : "il s'agit de l'outil le plus efficace pour toucher la population nord coréenne et lui apporter de l'information" selon Hae Tae Kung, président de Open Radio for North Korea  Deux heures de programmes... [Lire la suite]

07 juin 2010

Variations sur l'imagerie de la propagande nord-coréenne

Alors que l'exposition consacrée par le Museum of Supplied Arts de Vienne (Autriche) à la propagande nord-coréenne connaît un certain succès, une nouvelle salve d'affiches vient d'être mise en ligne par l'Association coréenne d'amitié en Lettonie (Корейской Ассоциации Дружбы (KFA) в Латвии). On y découvrira des dizaines d'oeuvres qui s'inscrivent dans la tradition du réalisme prolétarien traditionnel.On appréciera également des peintures évoquant les paysages de la péninsule coréenne déconnectées de tout message politique : forêts,... [Lire la suite]
Posté par altiplano à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2010

Opérations psychologiques contre guerre sacrée entre les deux Corée

La zone démilitarisée qui sépare les deux Corée au niveau du 38ème parallèle retrouve ses airs de guerre froide. Les fortes tensions qui opposent Séoul et Pyongyang à la suite de la destruction d'une corvette sud-coréenne donnent lieu à une guerre des communiqués et à la reprise d'opérations de propagande.Dans un communiqué publié le 24 mai dernier, le ministère sud-coréen de la Défense affirmait que "à partir de ce jour, nous relançons des opérations psychologiques contre la Corée du Nord". Celles-ci avaient cessé le 4 juin... [Lire la suite]
21 mai 2010

La propagande nord-coréenne s'affiche dans les musées

Le Museum of Applied Arts de Vienne (MAK), en Autriche, présente jusqu'au 5 septembre prochain une exposition réunissant une centaine d'affiches de propagande réalisées par le régime nord-coréen. Intitulée Blumen für Kim Il Sung (Des fleurs pour Kim Il Song), cette exposition montre les plus belles réalisations architecturale de Pyongyang ainsi que l'amitié des peuples réunis dans un même refus de la guerre... On y voit également une classe ouvrière épanouie dans son travail ainsi que des paysans au regard pointant vers un horizon... [Lire la suite]
Posté par altiplano à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2010

Retour vers la guerre psychologique inter-coréenne

Le 26 mars dernier, une corvette sud-coréenne coulait à la suite d'une d'une mystérieuse explosion. Selon Séoul, une attaque à la torpille fomentée par la Corée du Nord figure parmi "les causes les plus probables" de ce drame qui a coûté la vie à 46 marins.Malgré les dénégations du régime communiste de Pyongyang, la Corée du Sud semble assurée de la culpabilité de son voisin du Nord et envisage de reprendre la diffusion de propagande : "La Corée du Sud pourrait bientôt rebrancher ses hauts parleurs disposés sur la DMZ... [Lire la suite]
23 avril 2010

Image et influence des nations en 2010

Depuis 2005, la BBC et l'institut World Public Opinion procèdent à un sondage international afin de savoir comment est perçue l'image des nations dans le monde. L'édition 2010 consacre l'Allemagne comme pays dont l'influence est jugée le plus positivement avec 59 % d'opinions favorables devant le Japon (53 %), le Royaume-Uni (52 %), le Canada (51 %) et la France (49 %).Mauvais élèves, l'Iran (15 %), le Pakistan (16 %), la Corée du Nord (17 %), Israël (19 %) et la Russie (30 %) sont les nations les plus mal perçues. Avec une opinion... [Lire la suite]

07 avril 2010

La Corée du Nord, acteur majeur de l'innovation informatique

La Corée du Nord n'est pas seulement la patrie des prolétaires. Elle est dorénavant celle des geeks, des nerds et autres développeurs informatiques. A en croire le quotidien Korea Times (Corée du Sud), des informaticiens nord-coréens viennent de mettre au point un logiciel d'exploitation base sur la technologie Linux : Red Star (붉은 별)Selon un chercheur cité par le Korea Times, "cette invention nord-coréenne est riche d'enseignement car elle montre que le régime veut contrôler l'information qui circule dans le pays. La Corée du... [Lire la suite]
Posté par altiplano à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2010

A défaut d'ambassade, la France mise sur le soft power en Corée du Nord

La France est le seul pays pays de l'union européenne, avec l'Estonie, à ne pas entretenir de relations diplomatiques avec la Corée du Nord. A défaut d'ouvrir un poste diplomatique à Pyongyang, la diplomatie française envisage d'y établir un bureau d'assistance humanitaire.Dans un entretien publié le 18 mars par le quotidien japonais Yomiuri, Bernard Kouchner a précisé la position française : "La France n’a aucunement l’intention d’établir, dans les circonstances actuelles, de relations diplomatiques avec la Corée du... [Lire la suite]
Posté par altiplano à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mars 2010

Espion pour la Corée du Nord, à la vie à la mort

En bon officier de renseignement, Kim Jong Ryul sait raser les murs et se fondre dans le décor. Une qualité qui devrait lui servir plus que jamais après de son livre Im Dienst des Diktators (Au service du dictateur) dans lequel il raconte quelques-unes des missions qu'il mena au profit du régime nord-coréen.Aujourd'hui âgé de 75 ans, Kim Jong Ryul oeuvra pendant près de vingt ans dans les services de renseignements de Corée du Nord. Selon Radio France International "il a servi les dignitaires du régime nord-coréen : de... [Lire la suite]
Posté par altiplano à 21:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2009

Splendeur et misère du renseignement israélien

L'histoire d'Israël se confond avec celle de ses services de renseignements. Avant 1948, les organisations sionistes avaient mis en place des réseaux oeuvrant à la conquête de la Palestine ; après 1948, l'Etat hébreu a maintenu son effort afin de préserver son savoir-faire, en particulier dans sa stratégie d'influence. Les histoires d'espionnage jalonnent donc la géopolitique israélienne comme viennent de le démontrer deux affaires récemment rapportées par le quotidien Haaretz.La première concerne l'enlèvement d'un officier de l'armée... [Lire la suite]