" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

A Prague, le renseignement russe est comme chez lui

praguePrague est une ville plébiscitée par les touristes... et par les espions. En particulier russes et chinois. Selon le rapport 2011 du BIS, les services de renseignement tchèques (Bezpečnostní Informační Služba), Moscou et, dans une moindre mesure, Pékin sont particulièrement actifs en République tchèque : "En 2011, la Fédération de Russie a poursuivi ses efforts pour maintenir un haut niveau de présence d'officiers de renseignement travaillant sous couverture au sein de la mission diplomatique russe".

Les services de contre-ingérence tchèques ont détecté de nombreuses actions menées par plusieurs services de renseignement étrangers sur leur sol mais "en 2011, les Russes constituaient le réseau d'espionnage le plus actif dans le pays". Selon le BIS, l'activité des espions russes est déployées vers plusieurs fronts : le contrôle et la manipulation de la diaspora russe et de personnes originaires du Caucase présentes à Prague, la désinformation visant certains de ces groupes étrangers impliqués dans les enjeux géopolitiques du Caucase.

Autres domaines investis par les SR russes, l'économie, l'énergie nucléaire et la défense : "les actions russes se partagent entre activités traditionnelles et intelligence économique dans lesquelles interviennent l'Etat russe et des organisations privées russes". Des officiers de renseignement russes ont ainsi été observés alors qu'ils nouaient des relations au sein des mouvements sociaux.

Quant aux services chinois, ils agissent de façon plus discrète et plus ciblée : "leurs activités se concentrent sur l'identification de cibles potentielles telles que des personnes, des entreprises et des technologies". Le BIS attire l'attention des entrepreneurs tchèques sur les risques qu'il peuvent courir à l'occasion de voyages en Chine.

 

Source :

 

Sur le même thème :

 

Posté par altiplano à 15:55 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire