" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

20 avril 2012

La Turquie parle au monde en 35 langues... et renvoie Sarkozy et Hollande à leurs chères études

Voice_of_TurkeyVoice of Turkey n'est pas aussi connue que ses concurrentes BBC World Service, Radio France International ou Voice of America mais elle n'en continue pas moins à étendre son influence bien au-delà des rives du Bosphore. Déjà dotée de 34 services linguistiques, elle s'apprête à décliner ses programmes dans une 35ème langue : le mongol. Avec ce nouvel programme, Voice of Turkey devient la quatrième radio mondiale en termes de variété linguistique.

Fondé en 1937, le réseau de radio internationale turc est bien entendu diffusé en ondes courtes mais aussi via le satellite Turksat 3A et Internet. Selon Süleyman Köksoy, directeur du Service Etranger du réseau radiophonique d'Etat, l'ouverture de programmes en langue mongole ne doit rien au hasard : "nous avons reçu des demandes provenant du Japon, de Corée du Sud, de Mongolie et du Bashkortostan (une république russe) en faveur de la création d'un service en mongol".

En quelques années, Voice of Turkey a étendu ses positions sur la région du Caucase et en Asie centrale avec l'émission de nouveau programmes en arménien, en dari, en pachtoun et en ouzbek afghan. Le choix d'émettre en arménien pourrait paraître paradoxal pour une radio turque mais Süleyman Köksoy précise que "les programmes en arménien ont rencontré un écho considérable en Arménie et les retours que nous en recevons sont généralement positifs".

Quant au service français, il relaie bien évidemment la voix du gouvernement turc. Dans un article consacré aux élections présidentielles françaises, et intitulé "Ni Sarkozy, ni Hollande",  la radio ne fait pas dans la dentelle : "Aucun des deux candidats favoris de la France ne répondent aux attentes de la Turquie. Malgré l'abrogation par le Conseil Constitutionnel de la loi qui prévoyait des sanctions en cas de négation des soi-disant « évènements » arméniens, le rétablissement des relations franco-turques ne semble pas possible à court-terme."


Source :


Sur le même thème :


Posté par altiplano à 15:56 - Stratégies d'influence - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    de toute maniere une fois elu l'un ou l'autre sera bien obligé de prendre la turquie en compte

    Posté par lecracleur, 20 avril 2012 à 17:52

Poster un commentaire