" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

28 octobre 2011

Comment détecter un kamikaze ? Il pue et est habillé comme un clochard...

TSA-Suicide BomberIl est difficile pour les services de police de détecter les auteurs d'attentat-suicide... avant qu'ils ne passent à l'acte ! Aux Etats-Unis, la Transportation Security Administration (TSA) a recensé une série d'indices susceptibles d'identifer les kamikazes. Dans un document intitulé Possible Suicide Bomber Indicators, la TSA énumère une liste de comportements suspects qui relèvent autant de l'attitude générale que de la gestuelle.

Premier indice qui doit mettre la puce à l'oreille des policiers "des vêtements en décalage avec la météorologie comme un long manteau par temps chaud ou des habits amples pour dissimuler des renflements". Viennent ensuite "une transpiration excessive, une agitation, un état de transe, un visage pâle venant d'être rasé, l'émission d'odeurs chimiques étranges"... Autres indicateurs comportementaux suspects, "ne pas répondre aux salutations, effectuer des ballades"... 

Enfin, si l'individu a "des mains et des bras présentant des traces de brûlure chimique, ou de blanchiment provoqué par par la manipluation de produits en vue de fabriquer des explosifs", son compte est bon...

Prudente, la Transportation Security Administration prend soin d'avertir ses agents : "Une personne affichant l'un de ces indices peut ne présenter aucun risque ; un individu présentant plusieurs de ces indices peut être considéré comme suspect".

 

Source :

 

Sur le même thème :

 

Posté par altiplano à 15:15 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire