" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

05 septembre 2011

L'Iran muscle sa diplomatie publique

وزارت امور خارجه جمهوری اسلامی ایران_1315217146194Les autorités iraniennes sont suffisamment bien informées pour ne rien ignorer de la mauvaise image de leur pays dans le monde. Lors des différentes études de nation branding menées dans le monde, l'Iran figure régulièrement parmi les pays les moins appréciés. Il est vrai que ces études sont produites par des institutions occidentales...

Est-ce pour rétablir cette image dégradée, le ministère des Affaires étrangères iranien vient d'annoncer une réorganisation de ses services qui devrait accorder une plus large part aux opérations de diplomatie publique. "Ali Akbar Salehi, ministre des Affaires étrangères, a annoncé que la diplomatie publique était désormais une priorité de la République islamique d'Iran. La création d'un pôle de de diplomatie publique et médiatique aura pour objectif de soutenir cette politique" souligne le site officiel Press TV.

Sans surprise, peu d'informations ont filtré sur les moyens alloués à cette nouvelle diplomatie publique et encore moins sur les opérations qui seront lancées dans les prochains mois. Peut-être assistera-t-on à l'ouverture de centres culturels iraniens à l'étranger à l'image du travail d'influence que la Chine fait à l'échelle mondiale. Sur le front médiatique, l'Iran a récemment lancé une chaîne de télévision hispanophone pour porter ses idées jusqu'en Amérique latine. Hispan TV propose des programmes d'information et de divertissement au public latino-américain plus habitué à être arrosé par les réseaux états-uniens. 

En revanche, d'autres changements ont déjà été annoncés : les départements Proche-Orient, Commonwealth et Afrique sont désormais regroupés en un nouveau département baptisé (si l'on ose dire...) Department for Arab and Africa Affairs. Nul ne sait ce qu'il adviendra de la composante Commonwealth au sein de cette nouvelle organisation. Quant à l'actuel ambassadeur de la république islamique d'Iran en Belgique, Ali Ashgar Khaaji, il se voit propulsé au rang de ministre adjoint des Affaires étrangères en charge des affaires européennes et américaines.

 

Source :

 

Sur le même thème :


Posté par altiplano à 17:17 - Stratégies d'influence - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire