" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

09 mai 2011

La métamorphose réussie de la criminalité organisée

technoIl n'a fallu que quelques années à la la criminalité organisée pour s'adapter aux enjeux de la mondialisation. Selon le rapport 2011 de l'agence Europol, les groupes criminels sont devenus plus mobiles, ont diversifié leurs activités et ont misé sur les technologies numériques pour accroître leurs profits. Ceux-ci se comptent désormais en milliards d'euros...

Adeptes de la coproduction, "les groupes criminels ont tissé entre eux de forts liens de coopération, transcendant les différences nationales, ethniques et d'activités. Ils pratiquent de plus en plus souvent l'échange de marchandises plutôt que l'achat/vente en argent liquide. Ces nouvelles pratiques ont pour effet de rendre moins visibles les activités de la criminalité organisée aux yeux des autorités chargées de les traquer" souligne Europol.

Comme on pouvait s'y attendre, les groupes criminels ont su s'emparer des technologies numériques pour s'adonner à une cybercriminalité multiformes : fraude à la carte de paiement, piratage audiovisuel, distribution de vidéos pédo-pornographiques, blanchiment d'argent, cryptage des communications, recrutement de victimes destinées à la prostitution...

Les analystes d'Europol ont dressé une cartographie des 5 principaux pôles (hubs) de la criminalité organisée opérant en Europe :

  • le pôle Nord-Ouest, spécialisé dans le trafic de drogue
  • le pôle Nord-Est, foyer de transit des marchandises illicites en provenance ou à destination de la Russie
  • le pôle Sud-Ouest qui développe des activités liées à la cocaïne et aux "drogues des violeurs",
  • le pôle Sud-Est, en pleine expansion, spécialisé dans le trafic de marchandises et d'immigration illégale dans la région des Balkans
  • le pôle Sud, centre de contrefaçon de devises et de trafic d'immigrants    


Source :

 

Sur le même thème :

 

Posté par altiplano à 11:51 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire