" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

31 mars 2011

Quand la Chine vante le soft power de la France

france_chineA l'heure où la France inaugure sa nouvelle ambassade à Pékin, on lira l'analyse de Ting Wai, professeur à l'université Baptiste de Hong Kong, qui estime que la Chine devrait s'inspirer de la stratégie d'influence française. Dans un billet publié par le très officiel Quotidien du Peuple, Ting Wai prend acte de la crainte que la Chine inspire parfois à l'étranger. Il souligne qu'une économie puissante et une armée sur-équipée ne suffisent pas à rallier les opinions publiques occidentales : "Pour apporter sa pierre au développement de la civilisation humaine, la Chine doit aussi faire preuve d'innovations ou d'inventions significatives dans le domaine de la culture, de la pensée, des idées, des institutions et des valeurs. Ce n'est que de cette manière que la Chine pourra devenir une grande puissance".

Ting Wai rappelle quelques actes fondateurs de la stratégie d'influence que la France mit en place dès le 19ème siècle : création du concept d'Exposition universelle (avec la Grande Bretagne), promotion des travaux scientifiques de Louis Pasteur, développement et exportation d'institutions culturelles dans le monde, construction de la Tour Eiffel... : "Depuis, la Tour Eiffel est devenue un des monuments les plus célèbres du monde, non parce qu'elle s'est avérée être utile en tant que tour de retransmission pour la télévision, non parce qu'elle attire un grand nombre de touristes, offrant ainsi chaque année de substantiels revenus à la ville de Paris, mais bien plutôt parce qu'elle représente un travail de construction pionnier qui a permis d'augmenter considérablement la hauteur des structures faites par l'homme. A sa suite, toutes les grandes villes du monde ont construit au 20e siècle des gratte-ciel armés de barres d'acier qui pourraient résister à un ouragan. Ce concept, lancé par la Tour Eiffel, a dominé le développement de l'architecture dans les villes modernes pendant plus d'un siècle."  

Fort de ce constat, Ting Wai change de focale et voit les choses à plus long terme. Les nombreux Instituts Confucius que le gouvernement chinois a ouvert dans le monde exposent "la culture traditionnelle chinoise, autrement dit le soft power de nos ancêtres". A ses yeux, la Chine doit désormais "faire perdurer la culture traditionnelle tout en procédant à des innovations dans notre culture, nos institutions et nos idées, afin d'apporter notre contribution à la civilisation humaine". 

 

Source :

 

Sur le même thème : 

Posté par altiplano à 15:54 - Stratégies d'influence - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire