" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

18 mars 2011

"Il cogne sa femme mais c’est lui qui pleure..."

presseLa presse locale est une inépuisable source d'émerveillement. Les faits divers qui y sont relatés dépassent souvent l'imagination la plus fertile. Problème : acheter les dizaines de quotidiens régionaux et les lire pour y trouver des perles n'est pas à la portée de tous... Heureusement, le site A juste titre recense quelques-unes des manchettes les plus improbables et les agrège sous leur forme la plus brute.

En deux mois d'existence, A juste titre a déjà amassé une magnifique collection : "Victime d’un car-jacking, elle s’accroche aux essuies-glaces"... "Un renard vivait au sommet d’un gratte-ciel"... "Le voleur tue le poisson rouge pour ne pas « laisser de témoin »"... "Soupçonné d’avoir tué et brûlé sa femme, il se noie"... "Une femme ivre noie une fillette trop bruyante dans une fosse septique"...

 

Source :

 

Sur le même thème : 

 

Posté par altiplano à 22:21 - Medias - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    c'est comme les deux hommes qui se battent dans la rue à blois l'un tente de se sauver malgré les coups repetes de l'autre un quidam passe à côté de moi et dit à sa femme :" regardes il lui a eventré la tête" 1999 rue pierre et marie curie à blois

    Posté par lecracleur, 18 mars 2011 à 22:55

Poster un commentaire