" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

16 février 2011

Retour sur Gladio et les réseaux clandestins du Stay Behind

GladioArte diffusera ce soir un reportage consacré au Réseau Gladio et aux guerres secrètes que menèrent les cellules clandestines du Stay Behind en Europe occidentale pendant la guerre froide.
Le réseau Stay Behind fut créé par les Etats-Unis en 1948 afin de combattre une éventuelle invasion de l'Europe de l'Ouest par les troupes communistes du Pacte de Varsovie : "Ses agents devaient être prêts à effectuer des missions d'espionnage et à commettre des actes de sabotage en cas d'offensive soviétique" selon le communiqué d'Arte. Des réseaux Stay Behind furent constitués dans une dizaine de pays d'Europe occidentale dont la France et furent particulièrement actifs en Italie et en Allemagne.
Faute d'invasion du Pacte de Varsovie, le réseau Stay Behind se livra à des actions de terrorisme qui furent attribuées dans un premier temps à des groupuscules d'extrême-gauche : attentats visant Milan en 1969, la gare de Bologne en 1980 et la fête de la bière à Munich quelques semaines plus tard.
Le réseau Stay Behind donne lieu à une abondante littérature sur Internet, entretenue par la quasi inexistence d'enquête dans la presse grand public. Par ailleurs, comme le souligne Arte, "À ce jour, il reste impossible d'avoir accès aux archives de l'Otan et des services secrets concernés pour en savoir plus sur les agissements du réseau..."


Source :


Sur le même thème :
 

Posté par altiplano à 15:13 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire