" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

15 février 2011

L'ENA forme aux stratégies d'influence

enaL'Ecole nationale d'administration propose dans le cadre de sa formation continue un cycle intitulé "Crise et diplomatie" qui fait la part belle aux stratégies d'influence. Au programme, une conférence, facturée 50 euros, présente les notions de soft power et de réseaux d'influence : "les moyens traditionnels d'action, s'appuyant en général sur la contrainte (économie, armée, ...) s'adossent à des actions visant l'attractivité, qu'elle soit fondée sur la culture ou l'idéologie : le "soft power". L'exercice de ce "soft power" s'incarne désormais dans la constitution et l'animation de réseaux, véritables relais humains et matériels".
Autre module, facturé 450 euros, la demi-journée consacrée aux nouveaux acteurs des relations internationales telles que les lobbies et les ONG. Au menu, une typologie de ces nouveaux acteurs : think tanks, grandes entreprises, experts, autorités religieuses, groupes de pression, associations, médias... L'ENA pose trois questions pertinentes : "Quels sont leurs moyens d'action ? Où puisent-ils leur légitimité ? Quelle est la portée réelle de leur action ?"
Trois autres modules complètent ce cycle "crise  et diplomatie" : pratique du protocole, gestion de crise et coordination ministérielle, mise en situation de maîtrise de crise. 
Le prix public du cycle "Crise et diplomatie" s'élève à 2 800 euros et 2 000 euros pour les administrations.


Source :


Sur le même thème :

Posté par altiplano à 15:37 - Stratégies d'influence - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire