" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

22 avril 2010

Le verbe, arme de sustitution de la stratégie gaulliste

C_de_GaulleTout a été dit sur le Général de Gaulle, son sens de l'histoire, sa vison du monde et son goût pour le verbe. Pour mieux saisir la rhétorique gaullienne, les éditions Perrin proposent une sélection de 15 discours de guerre choisis par Régis Debray.
Ce dernier rappelle que, pendant la seconde guerre mondiale, de Gaulle a su mettre en mots sa volonté inébranlable de sortir la France de l'abattement dans lequel elle se trouvait alors : "si ces mots n'avaient pas été prononcés (...) notre petit pays ne serait pas un membre permanent du Conseil de sécurité, avec droit de veto, comme la Chine et les Etats-Unis. Et de l'apocalypse, nous n'aurions pas le même souvenir".
Régis Debray se demande ce qu'aurait été de Gaulle en 1940 sans la force du verbe, lui qui n'avait à ses côtés à Londres que 2 400 volontaires pour célébrer le 14 juillet...
Ces 15 discours de guerre couvrent une période qui commence le 18 juin 1940 et s'achève le 25 août 1944 par le "Paris outragée ! Paris brisée ! Paris martyrisée ! mais Paris libérée !".

Source :


Sur le même thème : 
 

Posté par altiplano à 16:29 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire