" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

09 avril 2010

Comment le Brésil est devenu champion du lobbying sportif

cfb_Br_silAvec cinq victoires au compteur, le Brésil est sans conteste l'équipe la plus capée de l'histoire des coupes du monde de football. Sa supériorité s'est jusqu'ici exprimée sur le terrain mais, en quelques années, le pays de Pelé s'est forgé un mental de conquérant dans l'organisation des plus grands évènements sportifs du monde.
Après avoir accueilli les Jeux panaméricains en 2007, le Brésil organisera successivement la Coupe du monde de football en 2014 et les Jeux olympiques d'été en 2016. Du jamais vu comme le souligne le site Unasur qui explique la stratégie d'influence développée par le pais maravilhoso : "L’analyse du processus qui a mené le Brésil à obtenir l’organisation de la Coupe du Monde FIFA 2014 permet de mettre en avant une stratégie d’anticipation et d’utilisation de relais d’influences (...) Ainsi la stratégie du Brésil à été, non pas de se battre contre des candidatures concurrentes mais d’en empêcher l’existence même.
Pour ce faire, le soutien de figures charismatique brésiliennes, telles les footballeurs Romario et Dunga ou encore le romancier Paulo Coelho, a permis d’apporter une forte visibilité à la candidature brésilienne. Mais ce qui a réellement fait la différence s’est passé hors du champ des caméras, en deux phases bien distinctes."
Le site Unasur précise comme les Brésiliens ont activé leurs réseaux au sein des organisations sportives latino-américaines ainsi que dans les couloirs de la FIFA. Surtout, cette stratégie était portée par tous les échelons de l'Etat brésilien : "Ainsi, par des manœuvres d’influence au sein d’organisations régionales et internationales, et des orientations normatives, toutes appuyées par le gouvernement, la candidature brésilienne a été la seule présentée à la FIFA, et de fait déclarée victorieuse."
Pour remporter l'organisation des Jeux Olympiques de 2016, Brasilia a habilement joué la carte écologique (Des jeux verts pour une planète bleue...) et mené une bataille déterminée "sur chacun des échiquiers sociétal, économique et géopolitique". Résultat : le Brésil disposera pendant deux ans d'une visibilité médiatique exceptionnelle en attendant de mettre cette expérience au profit d'objectifs géopolitiques plus traditionnels.

Source :


Sur le même thème :

 

 

Posté par altiplano à 23:17 - Stratégies d'influence - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire