" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

19 mars 2010

A défaut d'ambassade, la France mise sur le soft power en Corée du Nord

cor_e_nordLa France est le seul pays pays de l'union européenne, avec l'Estonie, à ne pas entretenir de relations diplomatiques avec la Corée du Nord. A défaut d'ouvrir un poste diplomatique à Pyongyang, la diplomatie française envisage d'y établir un bureau d'assistance humanitaire.
Dans un entretien publié le 18 mars par le quotidien japonais Yomiuri, Bernard Kouchner a précisé la position française : "La France n’a aucunement l’intention d’établir, dans les circonstances actuelles, de relations diplomatiques avec la Corée du Nord". Le ministre évoque cependant un "projet d’ouverture à Pyongyang d’un bureau de coopération et d’assistance humanitaire."
Une dépêche de l'AFP précise que l'ouverture de ce bureau vise "à soutenir les organisations non gouvernementales (...) Paris estime que la situation des droits de l'homme doit s'améliorer et a également exprimé ses préoccupations quant à la question de la prolifération nucléaire". Cette décision intervient après l'annonce d'un projet d'ouverture d'une Alliance française et d'un centre culturel en Corée du Nord.
Sur les relations entre la France et la Corée du Nord on lira avec intérêt un article publié par les Cahiers d'histoire sociale et consacré aux "Amis français" de Pyongyang.

Source :


Sur le même thème :

Posté par altiplano à 11:56 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire