" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

03 mars 2010

Le Canada, maillon faible de l'espionnage international

espion_canadaLe Canada est l'un des pays dont les passeports sont les plus utilisés par les services de renseignements étrangers. L'émission La tête ailleurs de Radio Canada, présentée par Jacques Bertrand, s'interroge : le Canada est-il un nid d'espions ? Aucun doute tant "ils y sont nombreux et actifs" selon Fabrice de Pierrebourg journaliste spécialisé dans les affaires de renseignement au Journal de Montréal.
Au sommet de la pyramide, les Chinois qui "sont devenus la puissance n°1 de l'espionnage économique et politique". Selon Fabrice de Pierrebourg, le fameux Bureau 610 des services chinois envoie ses agents pour surveiller les nombreuses communautés chinoises dans le monde et singulièrement dans le pays à la feuille d'érable. Une vingtaine de nations s'y livreraient à des activités d'espionnage y compris des pays amis comme la France... Une raison à cela : les autorités canadiennes ne souhaitent pas envenimer leurs relations diplomatiques et préfèrent regarder ailleurs lorsqu'elles sont mises au courant d'une affaire d'espionnage.
Un manque de volonté visiblement plébiscité par la population canadienne qui, semble-t-il, est hostile à ce que leur pays se dote de "services offensifs"...

Source :


Sur le même thème :

 

Posté par altiplano à 22:27 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire