" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

20 juin 2009

Prolifération de suicides parmi les soldats envoyés sur la DMZ

dmz248 kilomètres de barbelés séparent la Corée du Sud de la Corée du Nord. Le face à face entre les deux armées dure depuis le 23 mars 1953 et le moins que l'on puisse dire, c'est que les soldats coréens ne se pressent pas pour servir sur la zone démilitarisée. L'émission Arte Reportage propose un reportage consacré aux recrues sud-coréennes affectées à la DMZ : " Ils ont 20 ans et aucune expérience militaire. Seulement deux pour cent des appelés se retrouvent en première ligne. Ils vont y rester sept mois, coupés du monde. "
L'armée sud-coréenne traîne une réputation peu envieuse de brutalité héritée d'une longue période dictatoriale. Cette violence se traduit par un chiffre effarant sur la zone démilitarisée : "2 765 appelés ont perdu la vie au court de ces huit dernières années. La moitié d’entre eux s’est donné la mort. Un suicide tous les 2 jours. En 2006, un jeune soldat attaque ses camarades avec des grenades. Un drame qui fait huit morts et décide le gouvernement à enquêter sur la violence qui règne au sein de l’armée sud coréenne.
"
Le reportage donne la parole à un capitaine de l'armée qui se désole du manque de patriotisme et de l'individualisme dont font preuve les jeunes Coréens du Sud. En Corée du Sud comme en Europe occidentale, cette tendance semble durablement installée et ne connaît pas de frontière.

Source :


Sur le même thème :

Posté par altiplano à 21:37 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire