" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

01 novembre 2007

Influences extérieures dans la révolution orange

ukraineAu mois de décembre 2004, plusieurs centaines de milliers de manifestants protestèrent contre les fraudes électorales qui empêchèrent Viktor Iouchtchenko d'accéder à la présidence ukrainienne. La "révolution orange" était née... Les médias occidentaux rendirent comptent au jour le jour, voire heure par heure, du soulèvement de Kiev.
La réelle colère du peuple ukrainien aurait-elle pu, seule, venir à bout du régime autoritaire de Leonid Koutchma ? Probablement pas. Comme l'ont révélé certains journalistes à l'époque, ces manifestations ont bénéficié du soutien financier et logistique de fondations et ONG occidentale. L'un des principaux animateurs de la révolution orange, Vladyslav Kaskiv, à la tête de l'organisation Pora (Il est temps) ne manqua d'ailleurs de dire tout le bien qu'il pensait du président George Bush  : "Je l'ai remercié pour son soutien à la révolution orange". A vrai dire, les Etats-Unis n'étaient pas seuls à mener une opération d'influence à Kiev puisque l'Union européenne y est également allée de ses deniers.
La revue International Security, publiée par la John F. Kennedy School of Government (Harvard University) propose dans sa livraison d'automne 2007, une analyse sur le rôle des "influences extérieures" dans le changement de régime en Ukraine. Selon l'auteur, Michael Mc Faul, "les Etats-Unis et l'Union européenne ont dépensé environ 1,5 milliard de dollars par an pour la promotion de la démocratie". Cette stratégie d'influence a réussi en Ukraine car "une assistance extérieure a joué un rôle direct dans les coups portés au pouvoir du président Leonid Koutchma (...) Des actions furent menées afin de renforcer des institutions locales et les médias indépendants, mobiliser les électeurs et révéler la fraude électorale."

A lire :


Sur le même thème :

Posté par altiplano à 19:29 - Stratégies d'influence - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire