" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

29 juillet 2007

Wikipedia, le site préféré des services de renseignement

WikipediaLe succès planétaire de "l'encyclopédie libre" Wikipédia laisse rêveur : 8 millions d'articles publiés dans plus de 200 langues dont 534 269 en langue française... une réactivité sans précédent par rapport aux encyclopédies académiques du type Encyclopaedia Universalis... un classement parmi les 10 sites les plus visités au monde... et, surtout, un fonctionnement original basé sur sur un principe : "Un projet d'encyclopédie librement distribuable que chacun peut améliorer".
Mais cette possibilité donnée à tous les internautes de modifier le contenu des articles pose de nombreuses questions quant aux motivations des contributeurs. Le professeur de droit international Ludwig Braeckeleer s'est interrogé, par le biais du site coréen OhmyNews (un autre site d'information alimenté par les internautes), sur les liens qu'entretiennent les services de renseignement et Wikipédia.
Alors qu'il recherchait des informations relatives à l'attentat de Lockerbie qui, en 1988, avait frappé un avion de la compagnie Pan Am et provoqué la mort de 270 personnes, le professeur Braeckeller fut "témoin d'un incident" qui excita sa curiosité. Peu après l'attentat, les soupçons se portèrent sur le FPLP-Commandement général, un groupe palestinien basé en Syrie et proche de l'Iran. Cette organisation était née en 1968 d'une scission au sein du FPLP. Quelques années plus tard, des documents déclassés montrèrent que les services de sécurité israéliens (Shin Beth) avaient  infiltré le FPLP... et avaient libéré les passagers d'un vol Air France pris en otages par le FPLP sur l'aéroport d'Entebbe (Ouganda). Mais ces mêmes documents déclassés indiquaient que le Shin Beth avaient aidé le FPLP à détourner l'avion d'Air France...
Braeckeller avait été informé que l'article de Wikipedia Entebe Operation comportait des informations sur cette "collaboration plutôt bizarre entre le FPLP et le Shin Beth." Lorsqu'il se rendit sur le site, le contenu avait été modifié :  "A ma grande surprise, toutes les références sur la collaboration supposée entre le FPLP et le Shin Beth avaient été supprimées."
Ludwig
Braeckeller en vient à douter de Wikipédia, tout au moins sur les sujets sensibles : "Il se pourrait que la CIA ou d'autres agences de renseignement se livrent à des manoeuvres de désinformation sur Wikipedia. Si cela était avéré, des dizaines de milliers de citoyens contribueraient involontairement à propager leurs mensonges, et fourniraient à ces agences un réseau d'informations universel."

A lire :

Sur le même thème :

Posté par altiplano à 23:47 - Défense-Renseignement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire