" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

10 avril 2006

De l'influence qui roule à l'or noir

castro_chavezEn écho au billet précédent, le quotidien colombien El Tiempo reprend une information du  New York Times selon laquelle le président vénézuelien Hugo Chavez utiliserait une partie de la manne financière alimentée par le pétrole pour financer des mouvements d'opposition aux Etats-Unis. Des sommes évaluées à deux cents millions de dollars seraient transférées vers une dizaine de pays d'Amérique latine afin de promouvoir un pôle "anti-impérialiste", et de soutenir les gouvernements issus de partis de gauche, soit l'ensemble de l'Amérique du Sud à l'exception de la Colombie où un fidèle allié de Washington, Alvaro Uribe, est aux commandes du pays.
Cette diplomatie pétrolière s'inscrit dans une projet d'influence déjà incarné par la création d'une chaîne de télévision panaméricaine TeleSur, ou la livraison gratuite de fuel domestique à des familles nécessiteuses aux Etats-Unis...
"Chavez est en train de réaliser ce que Castro n'a jamais pu faire : assurer le leadership des nations non alignées" affirme le chercheur Stephen Johnson de la très conservatrice Heritage Fundation, un centre de réflexion proche du Parti Républicain. Dans une analyse publiée le mois dernier, il estimait d'ailleurs que les Etats-Unis devaient consolider leur engagement et affirmer leur stratégie dans une Amérique latine qui semble s'éloigner de Washington...

Posté par altiplano à 22:57 - Amérique latine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire