" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

21 novembre 2005

Le malaise français

tmpl_logo2A l'embrasement des banlieues a répondu un bruit médiatique unique ou presque : les émeutiers sont des victimes frappées par la discrimination raciale et "la violence est souvent le seul mode d'expression dans ces quartiers"... (Libération du 14 novembre 2005). Cette interprétation exclusive a dominé la presse française ainsi que la presse européenne alors qu'en Russie, aux Etats-Unis et en Israël les médias ont fait écho à d'autres interprétations. Pour des raisons différentes, ces trois pays ont pris l'habitude de désigner la France, mais aussi l'Union Européenne, comme une zone en voie d'islamisation en raison d'une démographie chancelante... La notion d'Eurabie est apparue au sein des milieux néoconservateurs états-uniens et a donné lieu à une rencontre organisée par le Hudson Institute au mois de février 2005. Ce point de vue semble assez répandu de Moscou à Tel Aviv.
A l'occasion de ces violences urbaines, mais aussi du vote négatif au référendum sur le Traité constitutionnel européen, Alain Finkielkraut a consacré sa dernière émission Répliques au malaise français. Ses deux invités étaient Jacques Julliard (éditorialiste au Nouvel Observateur et directeur d'études à l'EHESS) et Jean-Pierre Le Goff (sociologue). "Qui est capable de dire la vérité tout entière...?" s'est écrié Jacques Julliard à propos des émeutes et surtout de leur traitement médiatique et politique. Et de pourfendre les "discours d'intimidation" tenus par une gauche idéologiquement prisonnière de l'extrême-gauche envers quiconque essaie de comprendre cette violence au-delà du misérabilisme social. "Un mai 68 des commentateurs..." constata Alain Finkielkraut. Jean-Pierre Le Goff insista sur les "phénomènes de desaffiliation identitaire" qui sont à l'oeuvre en France plutôt que sur le facteur social qui serait la cause exclusive des émeutes.
Tous trois se sont retrouvés pour en appeler à une gauche courageuse et capable d'affronter le monde réel sous peine de s'éloigner encore plus de couches populaires. Sans grand espoir semble-t-il...

L'émission Répliques est diffusée le samedi à 9h07 sur France-Culture (93.5 Mhz). Il est également possible de l'écouter ici.
Jacques Julliard est l'auteur de "Le malheur français" publié chez Flammarion.
Jean-Pierre Le Goff vient de publier un article dans Le Débat n° 136. Il est par ailleurs l'auteur de plusieurs essais consacrés à la démocratie, à l'éducation, aux mouvements sociaux. L'on signalera l'analyse sans concession qu'il fit de Mai 68 dans un livre publié en 1998 aux editions La Découverte : "Mai 68, l'héritage impossible". Il est également possible d'écouter la conférence qu'il prononça le le 18 mai 2000 dans le cadre de l'Université de tous les savoirs.

Posté par altiplano à 23:18 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire