" />

Casus Belli

Géopolitique - Politique - Société

27 octobre 2005

Migrations et fuite des cerveaux

banque_mondialeLa Banque mondiale vient de publier un rapport consacré à la fuite des cerveaux provoquée par les flux migratoires. 80 % des Jamaïcains et Haïtiens qui détiennent un diplôme universitaire vivent hors de leur pays. Ce taux s'élève à 50 % dans certains pays d'Amérique centrale. Ce sont les pays en voie de développement, en particulier ceux de taille modeste, qui sont le plus touchés par cette fuite massive de cerveaux. L'émigration est en effet souvent perçue par les populations pauvres comme le seul moyen d'échapper à la misère. Elle contribue, par les envois de fonds dans les pays d'origine, à améliorer le sort de nombreuses familles qui reçoivent cet argent. Mais elle provoque également une saignée du seul capital dont disposent ces pays.
Cette émigration de matière grise choisit de s'installer aux Etats-Unis, dans l'Union européenne, en Australie et au Canada.

Une présentation en français de ce rapport est disponible ici, ainsi que le rapport en anglais en format PDF (2,42 Mo).
Le Département de l'information des Nations-Unies avait également consacré en juillet 2003 un dossier à cette question.

Posté par altiplano à 15:23 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire